En voiture, Simone ! – Aurélie Valognes

par alltimereadings

Couverture Nos adorables belles-filles / En voiture, Simone

Résumé :

« Pour une comédie familiale irrésistible, il vous faut : un père, despotique et égocentrique, Jacques. Une mère, en rébellion après quarante ans de mariage, Martine. Leurs fils, Matthieu, éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants ; Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps ; Alexandre, rêveur mou du genou. Et… trois belles-filles délicieusement insupportables ! Stéphanie, mère poule angoissée ; Laura, végétarienne angoissante ; Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l’arrivée va déstabiliser l’équilibre de la tribu. Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une grand-mère d’une sagesse à faire pâlir le dalaï-lama, et un chien qui s’incruste. Mélangez, laissez mijoter… et savourez ! »

Mon avis :

Je remercie tout d’abord le Livre de Poche pour l’envoi de ce livre! Lorsque j’ai trouvé ce livre dans la sélection du mois d’avril j’étais ravie. Les couvertures colorées et les résumés un peu déjantés des livres d’Aurélie Valognes me donnaient vraiment envie. C’est donc sans appréhension et avec grand plaisir que j’ai commencé En voiture, Simone ! Cet enthousiasme m’a accompagné tout au long de ma lecture et c’est comblée que j’ai refermé ce livre.

Résultat de recherche d'images pour

Noël 2015. La famille Le Guennec s’apprête à célébrer le réveillon qui se déroulera dans la maison de Martine et Jacques, les parents de la tribu. Tout semble parfait : les cadeaux des enfants et petits-enfants sont emballés, le chevreuil cuit impeccablement dans le four et Martine est sublime dans sa robe. Cependant les choses ne vont pas tarder à se gâter. Leur fils Alexandre les prévient à la dernière seconde que sa compagne, Laura, va finalement venir dîner avec eux. Ce n’est pas un drame me direz-vous, ils n’ont qu’à rajouter une assiette. Au menu de ce soir ? Foie gras, chevreuil et huîtres. Sauf que Laura est végétarienne. Et ce n’est pas tout, dès l’arrivée des trois fils et de leur compagne, l’ambiance est on ne peut plus tendue. Jeanne, l’amie de Nicolas et dernière arrivée dans la famille, va avoir du mal à trouver sa place (surtout quand sa belle-famille ne cesse de faire allusions aux femmes qui l’ont précédée). Quant à Stéphanie, compagne de Matthieu, mère de deux enfants et enceinte d’un troisième, elle a bien du mal à garder son calme face au comportement de son beau-père. Ce Noël marquera un tournant pour la famille Le Guennec et les mois qui suivront ne seront pas de tout repos. Entre gaffes, engueulades et situations improbables, la famille bretonne nous réserve moult surprises…

Bon, on récapitule : ce soir, pas de remarques désagréables à tes belles-filles, pas de portable et tu fais attention à ton cholestérol. Tu ne te sers pas deux fois, entendu ?

COUP DE CŒUR. C’est dit, c’est clair, net et précis. J’ai eu un coup de coeur pour les personnages, pour l’histoire, pour la plume de l’auteure, pour son humour, pour la superbe couverture du livre, pour les titres de chapitre… Bref, ce livre est parfait! Je n’ai pas pour habitude de lire des romans de ce genre, je suis plus du genre fantasy, thriller, livre historique ou même une petite chick-lit de temps en temps. Les livres humoristiques restent assez rares pour moi! Mais je me suis dit que par une belle journée de printemps ensoleillée, c’était l’idéal. Et en effet, c’est un livre totalement adapté si on veut se vider la tête et rire un bon coup!

– Vous avez vu! continua Jacques, à une lettre près, chianti, ça s’écrit comme chiante. Tu as vu, Stéphanie ?
– Pourquoi vous me dites ça à moi ?

Sans surprise, les points forts de ce livres sont les personnages. Ils ont tous un petit quelque chose d’attachant et on prend beaucoup de plaisir à découvrir leurs multiples aventures. J’ai adoré la grand-mère, Antoinette, qui a le don d’apaiser tout le monde avec ses expressions de vieille dame et ses repas gargantuesques. La mère, Martine, est clairement en mal d’amour et de reconnaissance. Elle est vraiment attachante et on aimerait faire quelque chose pour l’aider. Malheureusement, son empoté de mari, Jacques, n’est pas très doué. Il m’a beaucoup fait rire! Il m’a un peu fait pensé au grand-père dans la série En famille, qui se prénomme d’ailleurs Jacques, lui aussi! Ses gaffes avec ses belles-filles sont toutes plus drôles les unes que les autres! C’est encore pire quand il essaie de bien se comporter. Le naturel revient toujours au galop et les discussions banales peuvent vite se transformer en crise d’hystérie! Pour son côté humoristique, je dirais que Jaques a été mon personnage préféré. Les trois fils sont sympathiques également (sauf Alexandre, ce macho sans égal), mais ils sont un peu éclipsés par leur compagne, les vraies stars de ce livre! D’ailleurs, dans une précédente édition le livre s’intitulait Nos adorables belles-filles. Pour être honnête, je préfère le titre En voiture, Simone ! qui fait ressortir l’humour du livre et qui donne tout de suite envie de le lire! En tout cas, je vais éviter de trop parler de Stéphanie, Laura et Jeanne, je ne veux pas vous spoiler!

Résultat de recherche d'images pour

Parlons maintenant de l’histoire en elle-même. En fait, il n’y a pas une seule histoire, il y en a 8, voire 9 si on compte Antoinette. Chaque adulte de la famille a ses propres expériences passées, ses impressions sur sa (belle-)famille et ses préoccupations actuelles. Si au début j’avais peur de me perdre avec tous les prénoms, mes craintes se sont vites envolées. On comprend vite « qui est qui », chacun ayant une fort personnalité, on distingue vite chaque personnage. Chacune de leurs histoires est soit intéressante, soit hilarante, soit les deux! Il n’y a pas un seul moment de cette lecture que je n’ai pas apprécié. Mes moments préférés étaient naturellement ceux où toute la famille était réunie. Plus on est de fous, plus on rit et plus on fait de gaffes bien sûr! Même lorsque les choses commencent à se calmer et que les tensions se dissipent, les moments en famille étaient les meilleurs puisqu’on ressentait une vraie cohésion, une véritable ambiance chaleureuse. Les Le Guennec n’en deviennent pas moins amusant! L’humour devient juste un peu moins piquant et est apprécié par tous les membres de la famille.

Si tes belles-filles savaient que tu les compare à des poules… Attention, c’est limite, chérie! Très limite!

Enfin, en ce qui concerne le style de l’auteure, je l’ai trouvé vraiment très agréable à lire! Léger, frais et dynamique. Aurélie Valognes nous plonge au coeur de cette famille bretonne sans même que l’on s’en rende compte. On a presque l’impression de faire partie de cette famille, nous ne sommes pas que spectateurs. Les sujets abordés sont parfois sérieux, mais la plume de l’auteure reste toujours aussi légère, les choses ne sont pas dramatisées. Et comme je le disais, j’ai trouvé le style de l’auteur dynamique. J’ai lu dans certaines chroniques que certains avaient déploré le manque de rythme ou le manque d’action dans ce livre. Pour ma part, j’ai trouvé que chaque rebondissement arrivait au bon moment et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. D’ailleurs, j’avais du mal à lâcher mon livre. Une fois que je l’ouvrais, seul un cas de force majeur pouvait me faire refermer ce livre!

En résumé, j’ai véritablement été séduite par En voiture, Simone ! Tout m’a semblé parfait du début à la fin. L’humour des personnages ainsi que la fluidité et la légèreté de la plume de l’auteure m’ont fait passé un moment de lecture très agréable. Si je ne lis pas souvent de livres humoristiques, celui-ci m’a totalement convaincue, je suis conquise! J’ai hâte de découvrir les deux autres romans d’Aurélie Valognes, ainsi que tous ceux qui suivront.

Note : 20/20
Résultat de recherche d'images pour

Quand on se met en couple, chacun vient avec un sac à dos plein de pierres. Les pierres représentent notre passé et conditionnent qui nous sommes aujourd’hui. Pour certains, le sac à dos est plus lourd à porter que pour d’autres.

Publicités