Les Tribulations d’une gothique amoureuse – Cécile Guillot

par alltimereadings

Couverture Les Tribulations d'une Gothique Amoureuse

Résumé :

« Lily est amoureuse de Vince, mais pas seulement… Elle aime aussi…
La vie.
La musique.
Son travail.
Ses corsets.
Les cupcakes.
Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie… elle décide de vivre ses rêves au lieu de rêver sa vie… »

Mon avis :

Voilà un petit bout de temps que je n’avais pas lu de chick-lit! Parfois, on peut avoir l’impression que tous les livres de ce genre se ressemblent. Une fille qui aime un peu trop le shopping, qui a un boulot assez original et qui s’entête à vouloir faire un régime tombe amoureuse du prince charmant. Alors cette fois-ci j’ai voulu miser sur quelque chose d’un peu différent : Les Tribulations d’une gothique amoureuse. Une chick-lit dont l’héroïne n’est pas le cliché de la jeune femme branchée vivant à New York ? Intrigant!

food chocolate cupcake cupcakes

Lily a vingt-sept ans. Elle est professeure des écoles et vit à Angoulême. Rien de très captivant jusque là me direz-vous! Mais Lily a un petit quelque chose en plus : elle est gothique. Oui, oui, elle aime effrayer les enfants, sacrifier des poulets et dormir dans un cercueil. Euh. Non, attendez. Ah oui! Cette jeune femme se pare bien de noir et écoute bien du métal, mais sinon elle est tout à fait ordinaire. Bien que sa directrice, dite Le Troll, et certains de ses collègues aient du mal à le comprendre… Heureusement, tout le monde ne la regarde pas comme un personnage tout droit sorti du film Dracula. Elle peut compter sur son groupe de métal pour s’évader de la réalité quotidienne et passer de bons moments entre amis ainsi que sur sa meilleure amie Victorine pour écouter ses peines de cœurs et lui organiser des rencards surprises un peu trop souvent. Le problème est que le coeur de Lily est déjà pris. Par Vince. Un autre membre de son groupe, les Tell-Tale Heart. Elle le voit comme son grand amour, comme son âme sœur, comme son prince charmant même si cela fait un peu trop niais. Alors quand celui-ci arrive à la répétition avec sa nouvelle petite amie, l’univers de Lily va se retrouver complètement chamboulé. A grand renfort de cupcakes, de liner noir et de riffs de basse, la jeune femme va essayer de remettre sa vie à l’endroit. Et qui sait ? Une bonne surprise l’attendra peut-être au bout…

Le film idéal pour un chagrin d’amour. En tout cas, quand on est une gothique de vingt-sept ans. J’avais de la chance, si ça se trouve, avec une décennie de mois, je me morfondrais devant l’œil de poisson mort de Bella et devant son vampire qui brille.

Je ne vais pas passer par quatre chemins : j’ai adoré ce livre! Dès les premières pages je me suis attachée à Lily, un personnage que je trouve touchant et amusant à la fois. Le fait qu’elle soit gothique peut nous laisser penser qu’elle aime être seule dans son univers bien à elle. Mais non, elle est humaine, elle est comme tout le monde et aimerait bien trouver l’homme de ses rêves. Cependant, elle est dans une situation délicate. Difficile de dire à Vince ce qu’elle ressent pour lui car ce coureur de jupon invétéré semble être tombé fou amoureux d’une midinette. Au final, elle n’est pas si différente des autres héroïnes de chick-lit. Elle noie son chagrin dans les gourmandises sucrées et dans les vieux films romantiques (même si sa définition de vieux film romantique est un peu étonnante !). Et surtout, elle nous fait rire par ses petites maladresses qui la mettront dans des situations délicates. Bref, cette amoureuse éconduite étant si attachante, elle ne pouvait que nous entraîner dans son histoire sans jamais nous lasser!

J’ai lu ce livre en très peu de temps car j’avais toujours hâte de savoir ce qui allait lui arriver par la suite. Il y a toujours un petit rebondissement qui nous empêche de refermer le livre. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde pendant cette lecture, elle aurait même pu être un peu plus longue, ça ne m’aurait absolument pas dérangée. La plume de l’auteure est fluide, agréable à lire. Les dialogues sonnent bien. Les descriptions des vêtements des personnages ne sont pas trop longues et elles apportent cette petite touche de gothique qui rend cette chick-lit originale. Je n’ai vraiment dégoté aucun point négatif. Pourtant je n’ai pas eu le coup de coeur. C’est peut être cette pointe de sarcasme et de second degré que j’aime tant qui m’a manqué! Mais cela n’empêche que ce livre est vraiment très sympathique à lire.

La Cristina Cordula qui sommeillait en moi se réveille et, soudain prise au jeu, j’oubliai ma rancoeur, enfin pas au point de tomber dans les…

Afficher l'image d'origine

J’ai particulièrement aimé le fait que le nombre de personnages important était restreint. Il y a Lily, ses collègues, son groupe, sa meilleure amie. Cela confère une ambiance très intimiste à ce livre. Surtout, cela nous aide à nous plonger dans l’histoire puisqu’on se sent proche de chaque personnage. Tous les protagonistes ont d’ailleurs un côté attachant. Victorine est joviale et rigolote. Christelle et Maxime sont les alliés précieux de Lily face au Troll. Paulina et Marc sont les bons copains. Vince est le bad boy pour lequel nous avons toutes craqué, au moins une fois dans notre vie. Julie est la petite nouvelle qui doit s’intégrer dans un groupe d’amis de longue date. On ne peut que les aimer!

Si j’ai adoré ce livre dans son ensemble, j’ai été surprise par la fin. Agréablement surprise! Quand j’ai découvert les sentiments que deux des personnages avaient l’un pour l’autre, je ne m’y attendais pas du tout. C’est vraiment étonnant, et en même temps, quand on y repense, cela semblait logique depuis le début! J’ai aussi aimé le fait que l’épilogue nous donne des nouvelles de ce jeune couple quelques temps après. Cela change un peu des Happy End habituel, où le livre se referme sur les personnages s’avouant leurs sentiments. Ici on sait que leur couple fonctionne très bien et que des semaines après leurs sentiments sont toujours intacts.

En résumé, voilà un lire que je vous conseille! Il se lit avec autant de délectation que si l’on dégustait un cupcake aux saveurs originales. Les personnages sont attachants et on aime les suivre dans leurs diverses histoires de coeur. Si ce livre reste une chick-lit, on ne tombe pas dans le cliché grâce au fait que l’héroïne soit gothique. Cela ramène de la nouveauté et c’est très agréable!

Note : 18/20
Afficher l'image d'origine

Qu’avais-je appris ? Qu’il ne faut pas rester à rêver sa vie, mais qu’il faut prendre des risques, oser… oui, oser vivre ses rêves. Je saurai à l’avenir affronter mes désir et ne pas fuir. 

Publicités