L’Elfe du Grand Nord – Lucy Daniel Raby

par alltimereadings

Couverture L'Elfe du Grand Nord

Résumé :

« Quand on est un garçon aux oreilles pointues et qu’une fée minuscule babille sans arrêt autour de soi, on a toutes les raisons de douter d’être un humain. Nickolaï décide de savoir qui il est vraiment. Ses alliés : huit rennes volant dans la forêt. Sa destination: le Grand Nord, vers Doransk, la Cité dorée où il pense trouver le secret de sa naissance. Mais les pièges maléfiques ne sont jamais très loin dans le monde magique. Surtout quand ils sont tendus par une sorcière diabolique qui n’a qu’une obsession : attirer auprès d’elle un merveilleux garçon aux oreilles pointues… »

Mon avis :

Quoi de mieux en cette période de fêtes que de découvrir l’histoire d’un elfin qui veut rejoindre le Pôle Nord dans l’espoir d’y retrouver sa famille ? Je pensais que ce livre serait idéal pour me plonger dans l’ambiance de fin d’année grâce aux paysages enneigés et à toute cette magie. Malheureusement, j’ai eu beaucoup de mal à m’intéresser à ce roman, je n’ai pas été transportée au Pôle Nord…

Afficher l'image d'origine

Le soir du solstice d’hiver, Magda, une vilaine sorcière, sort de son vortex maléfique pour aspirer toutes les aurores boréales. Les elfes se retrouve ainsi privés de leurs fées protectrices et se transforment presque instantanément en pierre. Mais un jeune garçon va miraculeusement y échapper : Nickolaï. Sa mère ayant été pétrifiée, il est élevé par un couple d’humains. En grandissant, l’elfin se rend rapidement compte de sa différence. Par conséquent, lorsque la rumeur de l’existence d’une ville du nom de Doransk se propage, Nick n’a qu’une envie : s’y rendre dans l’espoir de retrouver les siens. Cette ville est pleine de promesses, elle est faite d’or, on n’y manque jamais de rien, on peut s’élever facilement dans la hiérarchie sociale… Nick entreprend donc le voyage avec son amie Anneka et la famille de cette dernière. Cependant tout ne va pas se passer comme prévu et l’elfin va devoir apprendre rapidement à contrôler ses pouvoirs tout en assurant la sécurité de ses amis et des autres habitants de Doransk. Il devra aussi réfléchir à un stratagème pour vaincre la sorcière Magda. Heureusement, il ne sera pas seul dans cette quête. Anneka, Johan et Zak vont faire tout leur possible pour aider leur ami.

Horrifié, Nick devina que ses oreilles bougeaient toutes seules. Il tenta de les contrôler de son mieux, en vain. Les gloussements se calmèrent avant de repartir de plus belles, plus tapageurs que jamais. Confronté à cet océan de figures réjouies qui s’agglutinaient autour de lui, Nickolaï sentit la rage monter en lui.

Le livre semblait prometteur, les personnages, attachants. Malheureusement, j’ai mis beaucoup de temps à me plonger dans cette histoire et toute la première moitié m’a déçu, voire même ennuyé. J’ai trouvé que la présentation du contexte était trop longue, trop fastidieuse. Elle ne m’a pas donné envie de continuer. Mais j’ai tenu bon, je voulais savoir comment Nick allait s’y prendre pour combattre Magda. Le fait est que j’ai trouvé beaucoup de répétitions. En effet, dans les premières pages, on en apprend sur les elfes et donc sur le passé de Nick. Donc lorsque Nick découvre qui il est, on se retrouve face à quelque chose qu’on a déjà lu. C’est dommage, ça casse le rythme du livre. En fait, j’ai véritablement commencé à m’intéresser à l’histoire quand Nick, Anneka, Zak et les autres arrivent à Doransk puisqu’on découvre quelque chose de nouveau et surtout on attend le moment où Magda découvrira que sa victime est enfin tombée dans son piège.

Afficher l'image d'origine

En ce qui concerne les personnages, je les ai trouvé plutôt attachants. Nickolaï est touchant puisqu’il est désespérément en quête de son identité. Il se révèle aussi étonnamment astucieux et malicieux pour échapper aux griffes de la sorcière. Et il fait preuve d’un sacré courage! Anneka et sa famille sont également attachants, mais je ne leur ai pas trouvé de réel intérêt. Bien sûr, c’est eux qui conduisent Nick à Doransk, mais leurs personnalités ne sont pas assez fortes, elles ne se détachent pas vraiment. Mon personnage préféré est Zak. Tout comme Nick, il se retrouve seul. Mais il n’est « qu’un dommage collatéral », personne ne lui prête donc véritablement d’attention. C’est regrettable car pour moi c’est le personnage qui avait le plus de potentiel et qui s’est révélé le plus touchant à mes yeux. Quant à Magda, elle remplit bien son rôle de sorcière… sans plus. Etant donné qu’elle est souvent sous l’apparence d’une jeune et jolie femme, elle perd beaucoup de son pouvoir effrayant. C’est dommage! Quant à Groink et Grunk, je n’ai pas été très sensible à leur potentiel comique…

Je n’ai pas non plus été conquise par la plume de l’auteure. Par moment, elle n’était pas très fluide. De plus, il y avait trop de longueurs, trop de passages inutiles qui m’ont dérangée. J’avais du mal à rester concentrée sur ma lecture et ça, c’est un indice qui trompe pas… Les descriptions ne m’ont pas non plus émerveillée, je ne me sentais pas immergée dans un magnifique paysage enneigé. Bref, le livre était trop plat à mon goût, je me suis ennuyée pendant presque toute la première moitié.

– Et si vous arrêtiez de raconter n’importe quoi pour nous ramener dans nos baraques, jeune homme ? l’apostropha une petiote de sept ans à peine.
Venant d’une aussi jeune enfant, l’effet était glaçant. S’approchant d’elle, Louisa la bouscula légèrement.
– Ca va pas bien la tête, de parler comme ça à ton âge, espèce de pimbêche ?

En revanche, je dois bien avouer que j’ai été très agréablement surprise par la fin de ce livre! Je ne m’attendais pas du tout à ça. Je ne pensais pas que Nickolaï deviendrait comme ceci! Cela donne une toute autre dimension au livre puisqu’on se rend compte qu’on lisait l’histoire d’un sacré personnage. L’épilogue est également très touchant puisqu’on retrouve Anneka, Zak et Louisa. Cela a bien relevé le niveau global de ce livre et j’étais donc contente de finir sur une note positive!

En résumé, c’était ma seule lecture sur le thème de Noël cette année et j’ai été déçu. Si les personnages sont attachants dans l’ensemble, la mise en place du contexte s’étale en longueur et devient ennuyante. Le livre aurait peut-être été plus intéressant s’il avait été plus court. Quant à la fin, elle m’a agréablement surprise et m’a donc laissé sur une dernière bonne impression. J’ai vu sur Livraddict que ce livre avait une très bonne note… donc si moi je ne vous le conseille pas, beaucoup d’autres blogs le feront! Libre à vous de faire votre choix!

Note : 12/20
Afficher l'image d'origine

Nickolaï en resta bouche bée. Une joie intense s’empara de lui, des larmes lui mouillèrent les yeux, et il crut qu’il allait mourir de bonheur. Les rennes. Les rennes volants. Il ne les avait pas inventés.

Publicités