Fablehaven, tome 1 : Le sanctuaire secret – Brandon Mull

par alltimereadings

Couverture Fablehaven, tome 1 : Le Sanctuaire Secret

Résumé :

« Depuis des siècles, les créatures fantastiques les plus extraordinaires se cachent dans un refuge secret, à l’abri du monde moderne. Ce sanctuaire s’appelle Fablehaven. Kendra et Seth ignorent tout de ce lieu magique, dont leur grand-père est pourtant le gardien. Un jour, ils découvrent l’incroyable vérité : la forêt qui les entoure est peuplée d’êtres fabuleux – fées, géants, sorcières, monstres, ogres, satyres, naïades…
Aujourd’hui, l’avenir de Fablehaven est menacé par l’avènement de puissances maléfiques. Ainsi commence le combat des deux enfants contre le mal, pour protéger Fablehaven de la destruction, sauver leur famille… et rester en vie. »

Mon avis :

Le tome 1 de Fablehaven dormait depuis un petit bout de temps sur une étagère. Bien que le résumé me donnait envie, j’avais un peu peur que le livre soit trop enfantin. Lorsque j’ai enfin commencé à le lire et que j’ai constaté que les protagonistes étaient très jeunes, je me suis dit que ça partait très mal… mais je me trompais sur toute la ligne! J’ai vite été embarqué dans l’univers fantastique de Brandon Mull et j’ai pris beaucoup de plaisir à vivre toutes ces aventures aux côtés de Kendra et Seth.

Les grands-parents maternels de Kendra et Seth avait déclaré un jour qu’à leur mort, leurs enfants devraient faire une croisière. Malheureusement leur disparition est arrivée plus vite que prévu et sans crier garde, et les parents des deux enfants se retrouvent donc contraints de partir. Impossible de laisser les enfants tous seuls, ils sont donc confier à Stan Sorenson, leur grand-père paternel. Mais ils connaissent à peine cet homme et l’accueil assez froid qu’il leur réserve leur fait imaginer le pire pour les deux semaines à venir. En effet, Stan Sorenson impose des règles strictes et gare à celui qui les enfreindra! Seth, le petit garçon téméraire va pourtant outrepasser la règle stipulant que les bois sont interdits. De son côté, Kendra se concentre sur la résolution de l’énigme du trousseau de clé donné par son grand-père. Finalement, les deux enfants vont découvrir que la maison se trouve sur un terrain rempli de magie et ils vont apprendre à côtoyer les fées et autres êtres extraordinaires. Mais les créatures maléfiques guettent et ne vont pas tarder à connaître leur heure de gloire… Entre découvertes surprenantes et batailles épiques, Kendra et Seth vont vivre des vacances vraiment pas comment les autres!

– Sans vouloir te blesser, Grand-père, est-ce que tu dis vraiment la vérité ? demanda Kendra. […]
– Vous avez vu les fées, répondit-il.

Kendra se pencha en avant.
– Peut-être que le lait nous a donné des hallucinations. Peut-être que c’étaient des hologrammes. Peut-être que tu continues juste à nous dire ce que tu penses que nous croirons.

Comme je vous le disais un peu plus haut, j’avais un peu peur que ce livre se révèle trop enfantin, surtout à cause du jeune âge des deux protagonistes. Mais Kendra se révèle en fait très mature pour son âge, elle réfléchit beaucoup aux conséquences de ses actes et surtout elle garde la tête froide, même après avoir découvert Fablehaven. J’ai eu un coup de coeur pour ce personnage, surtout dans les dernières pages du livre. Elle fait preuve d’un tel courage qu’elle ne peut que nous impressionner. J’ai eu un peu plus de mal avec Seth qui n’est en fait… qu’un sale gosse! Il transgresse toutes les règles et sa bêtise met toute sa famille en danger. Tout ce qui lui arrive ne lui sert pas de leçon et il continue à faire l’idiot tout au long du livre. Je ne sais pas comment Kendra fait pour le supporter! Je me suis beaucoup moins attachée à ce personnage qu’à sa sœur.

En ce qui concerne les autres personnages comme Stan Sorenson ou Léna, je les ai trouvé très sympathiques. Mais leur présence, quoique importante, ne fait jamais de l’ombre aux deux vrais personnages principaux. Les adultes passent au second plan et finalement, ce n’est pas plus mal.
Les créatures magiques sont quant à elles très présentes. J’ai aimé la façon dont les fées étaient présentées. Cela change un peu des contes qu’on lisait quand on était petits. Ici les fées ne sont pas des êtres purs et pleins de bonnes intentions, cela donne un petit côté original à ce livre. J’ai regretté que les satyres ne soient pas plus présents car leurs personnages me semblaient intéressants. J’espère que je les retrouverai dans les tomes suivants. Quant à Muriel, j’ai adoré la détester! Elle remplie très bien son rôle de sorcière. Enfin, j’ai apprécié que ce soit elle qui soit représentée sur la couverture.

Afficher l'image d'origine

J’ai eu un coup de coeur pour ce livre car j’ai adoré la plume de l’auteur. Elle est fluide et agréable à lire. Surtout, Brandon Mull est doué pour nous immerger totalement dans son univers. Et quel univers! Une réserve magique où toutes les créatures magiques, bonnes ou mauvaises, sont réunies, ça en fait rêver plus d’un! J’ai aimé en apprendre un peu plus sur Fablehaven à chaque fois que je tournais une page. C’est un monde complexe mais si fascinant que je ne m’en lassais pas. J’ai d’ailleurs hâte de lire le tome deux. Pourtant, ce n’était pas gagné au début. En effet, après avoir lu un bon nombre de pages et ne voyant toujours pas apparaître la moindre espèce magique ou même le nom de Fablehaven, je me suis demandée si ce premier tome de la saga n’était pas trop … introductif. J’avais peur que l’auteur se concentre uniquement sur la présentation des personnages et que celle de la réserve magique arrive trop tardivement. Mais je me trompais sur toute la ligne, et heureusement! En réalité, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Fablehaven est un lieu mystérieux qui renferme un bon nombre de secrets et on prend plaisir à les découvrir un à un.

En longeant les allées du jardin, abasourdie, l’adolescente vit que les fées semblaient venir de tous les continents. Certaines paraissaient asiatiques, d’autres hindoues, d’autres africaines, d’autres européennes. Quelques-unes étaient moins comparables à des êtres humains, avec la peau bleue ou les cheveux émeraudes.

Ce qui m’a le plus émerveillé dans ce livre, c’est sans nul doute la « bataille finale ». (Rassurez-vous, je ne dirais rien qui puisse vous spoiler!) Les événements s’enchaînent rapidement, on s’inquiète pour les personnages, on sursaute en même temps qu’eux, on partage leurs victoires et leurs défaites. Bref, c’est palpitant! Impossible de refermer le livre jusqu’au dénouement final. Ces dernières pages n’ont fait que confirmer mon coup de coeur.

En résumé, voilà un livre que je vous conseille si vous aimez la Fantasy! Vous vous retrouverez plongé dans un univers captivant où les fées côtoient les naïades, les satyres, les sorcières et autres créatures mystiques. Vous vivrez des aventures palpitantes aux côtés de Kendra et Seth. Si la première est très attachante, le second est un peu plus déroutant de par son comportement indigne dans un lieu tel que Fablehaven. Heureusement, Kendra est beaucoup plus présente que Seth et la lecture reste donc plaisante! J’ai vraiment hâte de lire le second tome de cette saga pour savoir comme la petite famille va venir à bout des forces du mal. Je me dis aussi que Seth devrait grandir et donc mûrir au fil des tomes et que la lecture n’en sera que plus agréable!

Note : 19/20
spying on someone, | A Reaction GIF For Everything Halloween

Tant d’aspects de Fablehaven étaient merveilleux. La vie lui paraîtra si fade après les événements extraordinaires des deux dernières semaines.

 

Publicités