Assortiment de friandises pour l’esprit ou l’art de positiver au quotidien – Agnès Abécassis

par alltimereadings

Couverture Assortiment de friandises pour l'esprit ou l'art de positiver au quotidien

Résumé :

« Ceci est un bouquet de pensées positives, une déclinaison de citations inspirantes, un éventail d’activités relaxantes, une palette de rires et de sourires, un journal d’intimité un enivrant parfum de détente, des miscellanées de choses à savoir, un cadeau à s’offrir à soi-même… Ceci n’est pas un roman. Ceci est votre livre. »

Mon avis : 

Je tiens d’abord à remercier très chaleureusement Agnès Abécassis et le Livre de Poche pour l’envoi de ce livre et la jolie dédicace.
joli coeur de coeurs rouge

Vous avez pu le constater, les chroniques se font rares ces derniers temps. La raison est simple : je ne trouve pas le temps de lire. Les devoirs écrits et les révisions s’accumulent un peu plus chaque jour et c’est un peu compliqué à gérer. Mais quand Assortiment de friandises pour l’esprit ou l’art de positiver au quotidien est arrivé dans ma boîte à lettres, j’ai lâché la grammaire anglaise, les cours de chinois et ce douloureux Research Paper. Avec sa couverture mignonne à croquer, ce livre est vraiment irrésistible! Alors on commence à déguster le premier chapitre, telle une petite douceur qu’on pique discrètement dans la boîte des chocolats de Noël… Puis on se dit qu’un petit deuxième ne peut pas nous faire de mal… et comme d’habitude, on finit la boîte, euh, le livre, pardon, en une soirée.

Ainsi ai-je enfilé ma toque de dessinatrice et noué mon tablier de cuisinière des mots, pour vous concocter un plateau de friandises positives dans lequel piocher, exactement comme on le fait lorsqu’on se retrouve autour d’un café entre amis. 

Afficher l'image d'origine

Ce livre est divisé en plein de petits chapitres qui abordent tous un thème différent comme le bonheur, la beauté, la nature, la générosité, le sport, le célibat ou la vie à deux… Bref, tout le monde peut se sentir concerné lors de cette lecture, que ce soit les femmes, les hommes, les jeunes, les… un peu moins jeunes. L’auteure s’adresse à un panel de lecteurs très vaste et c’est là le plus gros point fort du livre, à mon avis.
Chaque section débute par quelques citations en rapport avec le thème. Certaines connues, d’autres moins, mais toutes très belles et bien choisies. Puis le sujet est un peu plus développé, sous différentes formes. Par exemple, cela peut être un texte d’une page, une page et demie. Les textes sont toujours très personnels, ce qui permet au lecteur de se sentir très proche d’Agnès Abécassis. On a l’impression de lire ce qu’une amie nous dirait pour nous réconforter ou pour nous faire rire. Certains textes m’ont beaucoup touché, comme celui sur la beauté. Je conseille à toutes les personnes qui manquent de confiance en elles de le lire. L’auteure est vraiment très douée pour nous faire sentir bien dans notre peau. Pourtant, tout le monde sait que les standards de beauté sont 1) inatteignables 2) loin de refléter la perfection. Mais ici, on parvient enfin à s’en convaincre. Si l’auteure s’adresse à ses lecteurs avec une gentillesse infinie, teintée bien-sûr d’un humour mordant, on sent bien que le message est très fort et même un poil désespéré… en gros, « Mais bon dieu, quand est-ce que vous allez finir par vous accepter, et vous aimer, comme vous êtes ? ». Enfin bref, on a littéralement l’impression que ce livre nous a été concocté par une amie qui voulait juste nous faire du bien au moral. Et si ça, ça ne vous fait pas aimer Agnès Abécassis, alors désolé mais vous êtes une cause perdue!

Hier, on valorisait les plantureuses à taille étranglée, aujourd’hui on célèbre les squelettes à faux nichons, demain ce sera quoi, l’hymne aux touffues aux oreilles décollées ? Et à quel moment vais-je pouvoir jouir tranquillement de ce que m’a accordé mon patrimoine génétique sans être jugée négativement ?

Pour certains thèmes, on retrouve non pas un texte, mais un QCM. Quand j’ai vu ça, je me suis dit que c’était un peu dommage puisqu’il allait falloir réfléchir et trouver la bonne réponse (mon cerveau aurait refusé de coopérer)… Et puis j’ai lu la première question et la je me suis rendue compte que mes doutes étaient totalement infondés! C’était mal connaître l’auteure que de l’imaginer nous poser un QCM de culture général au beau milieu d’un assortiment de friandises! Car oui, ces petits quiz sont tout aussi géniaux que le reste du livre, tout simplement parce qu’ils sont bourrés d’humour! Certaines questions ne sont pas évidentes, mais l’auteure nous aide un tout petit peu en associant à la bonne réponse deux autres propositions un peu farfelues (bon d’accord, la bonne réponse est aussi évidente qu’un panneau lumineux encadrés par des ampoules multicolores clignotantes). Et il faut bien l’avouer, certaines propositions sont vraiment très drôles. Il m’arrive rarement de rire quand je lis. Les petits gloussements, ça me connaît, mais un vrai rire franc c’est rare! Chapeau à l’auteure! Et j’ai aussi beaucoup aimé la référence au Théorème de Cupidon dans un des QCM. C’est LE livre qui m’a fait découvrir et aimer Agnès Abécassis.
Enfin pour le thème du chocolat, on retrouve une recette de gâteau au chocolat. Je me suis dit j’allais passer ces quelques lignes et y revenir le jour où je testerais cette recette. Mais une petite phrase a attiré mon attention : « Ok, là vous pouvez lécher le bol vide de chocolat fondu ». J’ai donc repris depuis le début et… mon dieu, même une recette de cuisine devient amusante ! Non vraiment, ce livre est une vraie pépite ! (vous avez saisi la référence ? Pépite? Chocolat ? Oui bon. Si vous voulez de l’humour, du vrai, vous n’avez qu’à acheter le livre.)

Au lieu de dire à mon chéri : « C’est qui cette morue avec qui tu parlais, ordure ? », et si je disais plutôt : « Qui est cette gourgandine avec laquelle tu t’entretenais, vil maraud ? »

Afficher l'image d'origine

Chaque thème se termine par un petit exercice physique. N’ayez pas peur, l’auteure ne vous ordonne pas de faire 15 pompes avant de tourner la page! Non, ces petits exercices sont plutôt destinés à nous détendre ou même à en apprendre plus sur nous-mêmes. Parfois il s’agit d’un mandala ou de dessins divers à colorier. Je tiens à préciser que tous les dessins ont été réalisés par Agnès Abécassis elle-même. Ils sont tous très réussis! Enfin en tout cas, à moi, ils me plaisent! Ils reflètent bien la bonne humeur et le côté un peu girly de ce livre.
D’autres fois ces exercices consistent à coller des photos, à écrire des petits proverbes, faire une liste de ses films préférés ou écrire tout simplement ce que l’on ressent. C’est un véritable exutoire car cela permet d’évacuer sa mauvaise humeur, ses rancœurs et autre petits désagréments car comme le dit l’auteur « garder ses émotions en soi consume de l’intérieur ». En fait, ça fait vraiment du bien de se défouler sur ce livre! (en douceur hein, ce petit être de papier et d’encre reste fragile!). On ressort différent de cette lecture, comme si on avait fait une croix sur notre ancien « nous », celui qui remettait tout au lendemain, celui qui disait qu’on commencerait le régime demain, celui qui pensait que seules les mannequins filiformes et millionnaires avaient le droit au bonheur. Plus qu’un assortiment de friandises à consommer sans modération, ce livre est une véritable leçon de vie dispensée par nulle autre qu’une auteure qui parle à ses lecteurs comme s’ils étaient des amis de longue date.

En résumé, j’ai eu un énorme coup de coeur pour ce livre. J’ai vraiment aimé la façon dont il est présenté, j’ai aimé la plume de l’auteur mais aussi son coup de crayon. Je n’ai décelé aucune fausse note lors de ma lecture, c’est assez rare pour être souligné. En tout cas, j’ai décidé que ce livre pas comme les autres n’allait pas rester gentiment sur une étagère. Non j’ai décidé de toujours le garder à portée de main car on a toujours besoin d’une petite friandise pour se remonter le moral. Autant prendre une petite douceur garantie sans calories au lieu de se jeter sur toutes les petites cases du calendrier de l’Avent qui attendent paisiblement que le mois de décembre arrive. Ce livre est un condensé de bonne humeur, de petits plaisirs et une véritable ode à la vie. Alors, encore une fois, merci Agnès Abécassis de m’avoir fait parvenir ce livre. Vraiment merci pour ce moment de pur bonheur qu’a été la lecture d’Assortiment de friandises pour l’esprit ou l’art de positiver au quotidien.

Note : 20/20
Afficher l'image d'origine

Nous sommes tous marqués par des présences qui ont traversé nos vies. Au fil du temps, les blessures disparaissent, la douleur part avec, pour ne laisser place qu’à de fines traces qui prouvent qu’on a vécu, qu’on a existé, qu’on s’est mis en danger en aimant, et qu’on a survécu. On se retrouve plus riche de ces expériences. Elles font partie de nous.

Publicités