96 : La sixième corde – Caroline Karo & Benjamin Karo

par alltimereadings

Couverture 96 La sixième corde

Résumé :

« Certains matins, la vie vous laisse sacrément seul. Seul devant vos choix, avec vos doutes, face à l’avenir et, parfois pire, confrontés à votre histoire. Qu’avais-je décidé cette nuit-là ? Difficile de le dire…, mais je savais que j’avais une semaine pour évacuer douze années de mon passé, une semaine à vivre sans modération, une semaine pour préparer mon futur avec Emma. L’heure était venue de faire une valise, pleine de mes trois meilleurs amis, de Doliprane et de la bande originale du plus capital des road trips de ma vie. »

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier les auteurs, Caroline et Benjamin Karo, de m’avoir contacté pour me proposer un partenariat. Le résumé me semblait très prometteur et les critiques sur Amazon ont fini de me convaincre, c’est donc avec grand plaisir que j’ai accepté de lire 96 : La sixième corde.

Afficher l'image d'origine

Au début de ce livre, nous faisons la connaissance d’Arnaud, un trentenaire français expatrié à Londres pour son travail qui semble mener une vie des plus heureuses. En effet, il vit de sa passion, la musique, et son couple avec Emma paraît solide. D’ailleurs, ils envisagent même de se marier. Mais pour sauter le pas, ils ont décidé de se débarrasser une bonne fois pour toute des démons du passé. Pour cela, ils prennent une initiative des plus surprenantes : ils partiront chacun de leur côté à la rencontre de leurs ex afin de tirer un trait définitif sur les relations amoureuses qui les ont marqués. Tandis qu’Emma s’envole pour Montréal, Arnaud réunit sa plus fidèle bande d’amis composée de Vincent, le trader bourreau des cœurs, Eni, l’indien en mal de reconnaissance, et Romain, l’éternel amoureux éconduit. Ensemble ils s’apprêtent à passer une semaine bien remplie qui, ils ne s’en doutent pas encore, risque de les marquer à jamais. Au cours de ce road-trip à travers la France, les quatre amis vont vivre de folles aventures arrosées abondamment de grands crus qui vont les pousser à se questionner sur le sens profond de l’amitié et de l’amour.

L’amour et les femmes concentraient quatre-vingts pour cent des pensées de mon vieux pote de lycée, les vingt pour cent restants étant dédiés à assumer les échecs systématiques de ses relations effondrées.

Je crois que ce partenariat tombe à point nommé. Ce roman est très frais et léger, il est parfait pour prolonger l’esprit des vacances estivales en cette période de rentrée scolaire. On se laisse embarquer  avec plaisir dans ce road-trip délirant en compagnie de la petite bande d’Arnaud. Bien que je n’ai pas ri aux éclats pendant ma lecture, je dois avouer que ce livre rentre bien dans la catégorie humoristique dans le sens où beaucoup de situations prêtent à sourire et on sent bien que le but premier des auteurs est de nous divertir.
Lors de la demande de partenariat, l’un des auteurs m’a confié qu’une adaptation cinématographique pourrait voir le jour. Je trouve que ce serait une très bonne idée car justement, ce livre défile sous nos yeux à la manière d’un film. J’imagine bien 96 : La sixième corde comme un film de la trempe de Very Bad Trip ou Date limite (avec Robert Downey Jr). Bref, pas besoin de réfléchir, juste de s’affaler dans le canapé et de rire à toutes les situations cocasses auxquelles doivent faire face les protagonistes. Même si ce livre n’a pas été un coup de coeur, cela me plairait beaucoup que cette adaptation voit le jour, j’adorerais voir le résultat!

Si ce livre est si agréable à lire, c’est grâce à la plume des auteurs. Elle est vraiment très fluide, il n’y aucunes longueurs inutiles et surtout il y a beaucoup de dialogues qui rythment bien l’histoire. C’est d’ailleurs ces dialogues que j’ai le plus apprécié car ils rendent ce road-trip vivant, on a l’impression d’être dans la voiture avec ces quatre compères et de les suivre dans chacune de leurs aventures, on entendrait presque la douce voix de Jean-Jacques et les basses du Maître au creux de nos oreilles ! Vous l’aurez donc compris, ce livre m’a plu, principalement grâce à l’histoire originale et le style très léger des auteurs. Cependant, je n’ai pas eu de coup de coeur et ce pour une raison très précise… j’ai trouvé les personnages écœurants.

Afficher l'image d'origine

Ceci n’est qu’un jugement personnel, mais je n’ai vraiment pas accroché aux personnages tout simplement parce que je les ai trouvé odieux avec la gente féminine en particulier. Le vocabulaire qu’ils emploient pour parler de leurs conquêtes m’a irrité la rétine. Au début, je pensais que seul Vincent était comme cela, mais j’ai vite découvert que si Romain et Eni semblaient plus respectueux c’était surtout car ils ne « niquaient » pas autant que leur ami. Arnaud aussi, qui pourtant est en couple et semble même prêt à se marier, emploie ce genre de vocabulaire infect. Vous allez peut-être vous dire que je suis trop prude et je vous l’accorde. Mais je pense tout de même qu’il existe une différence entre faire des blagues graveleuses et manquer de respect à la personne qu’on a « chopé dans un bar la veille ».
Les personnages masculins de ce livre m’ont donc déçus mais les personnages féminins n’ont pas relevé le niveau pour autant! Je ne me suis attachée à aucun personnage de ce livre et pourtant, j’aurais pu avec Emma. Elle a l’air très sympathique mais elle brille par son absence. Je regrette qu’on n’en apprenne davantage sur elle. J’aurai aimé par exemple un parallèle entre la semaine d’Arnaud et celle d’Emma.

Je lui faisais payer le prix d’années d’attente cruelle et d’orgueil mal placé. Cette fierté, à cet instant, il n’en restait plus grand chose, heureusement. Et la culpabilité dont je ne connaissais pas vraiment le goût me glaçait le palais de sa lame d’acier.

Quant à la fin, elle m’a totalement déroutée, il n’y a pas d’autres mots. Je me suis dit : « tout ça pour ça ? ». Je ne comprends pas Arnaud. En revanche les auteurs ont réussi leur coup dans le sens où on est OBLIGE de lire le second tome. En tout cas, moi je le lirais. Je veux savoir ce qu’il va se passer, je veux savoir comment tout cela va se finir. Ce livre se termine sur un gros point d’interrogation et c’est très frustrant, mais j’imagine que c’était l’effet escompté!

En résumé, j’ai apprécier parcourir la France en compagnie d’Arnaud, Vincent, Eni et Romain. Même si je n’ai pas apprécié ces personnages, leurs péripéties ont rendu ma lecture aussi divertissante qu’agréable. Le style d’écriture des deux auteurs est très fluide et permet une lecture sans prise de tête. Je vous conseille cette lecture si vous voulez passer un bon moment de détente.

Note : 15/20
car road trip mrw friend reactiongifs

Elle n’avait pas dû draguer beaucoup, pendant ces dix ans. Rien n’avait changé dans sa gestuelle. Autrefois, sa danse m’avait peut-être hypnotisé, mais ici j’en étais presque à me moquer. Mais de qui ? D’elle et de son numéro de « J’ai une vie parfaite parce que je suis une fille trop parfaite » ? Ou de moi, d’être tombé à l’époque dans un piège aussi grossier ?

Publicités