John F. Kennedy – Ian Shircore & David Southwell

par alltimereadings

Couverture John F. Kennedy

Résumé :

« La présidence de John F. Kennedy fut l’une des plus courtes de l’histoire des Etats-Unis. Mais son charme, sa popularité et ses combats politiques l’ont inscrit au rang des plus grands présidents américains. Cet ouvrage aborde les grands moments de sa vie de façon chronologique : ses actes de bravoure pendant la Seconde Guerre Mondiale, ses débuts politiques au Congrès et au Sénat, ainsi que sa victoire controversée aux élections présidentielles de 1960. Il s’arrête aussi sur ses échecs et ses réussites politiques, tels que l’invasion de la baie des Cochons, la crise des missiles de Cuba, le combat pour les droits civiques et le début de la conquête de l’espace. Enfin, quelques éléments de sa vie privée (les relations tumultueuses au sein du clan Kennedy ou encore son mariage avec Jacqueline Bouvier) viennent compléter le portrait de cet homme à part. Pour la commémoration du 50e anniversaire de sa mort (le 22 novembre 1963), cet ouvrage dresse le bilan de la vie du 35e président des Etats-Unis à travers 170 illustrations et 15 fac-similés reproduisant des documents d’archives. »

Mon avis :

Alors que nous sommes déjà bien avancés dans le mois de mars, je vous présente aujourd’hui une chronique sur un des livres que j’ai reçu à Noël. J’ai pris beaucoup de retard dans mes lectures à cause des cours et des révisions… Mais ce livre, posé bien en évidence sur mon étagère, commençait vraiment à me faire de l’œil alors je n’ai pas pu résister! Comme vous pouvez le voir sur la photo au début de l’article, la couverture de ce livre est très simple et très sobre. Une photo du président en noir et blanc avec pour seul titre John F. Kennedy. De plus, la couverture est un peu « rembourrée », si vous voyez ce que je veux dire. En fait, cet ouvrage est un très beau livre objet. C’est un de ces livres d’histoires agrémentés de dizaines de photos et qu’on prend toujours plaisir à lire. Bon, évidemment, qui dit « beau-livre » dit aussi beau prix! Il coûte 34 euros, ce qui est à mon avis un peu cher pour ce que l’on trouve à l’intérieur…

OK4

La particularité de ce livre est qu’on trouve à l’intérieur plusieurs fac-similés de documents déclassifiés plus ou moins récemment. On peut par exemple lire un rapport de la CIA sur les agissements de l’URSS, de Cuba et de la Chine communiste. On trouve aussi des tracts que distribuait Lee Harvey Oswald contre le blocus de Cuba ou des « avis de recherche pour haute trahison » au nom de JFK distribué à Dallas la veille de son assassinat. Je dois avouer que c’est assez déstabilisant de se retrouver face à ce genre de document. On se retrouve plonger dans le passé et on  a un arrière-goût de la guerre froide très amer.
Un des fac-similés qui m’a le plus fait perdre pied est le schéma réalisé rapidement lors de la première autopsie de JFK. On peut y voir plusieurs annotations du médecin, dont une qui rend particulièrement compte de la violence avec laquelle John a perdu la vie.
Un des autres documents qui m’a ému est une petite carte annotée de la main même du président. Et même si c’est une photocopie du document, on a comme l’impression d’avoir un bout d’histoire entre nos mains. C’est assez particulier comme sensation!
On peut aussi trouver certains fac-similés plus « léger », comme une lettre envoyée à JFK par Inga Binga, sa petite amie dans les années 30. En bref, je trouve que ces documents donnent une vraie valeur à ce livre, c’est un très bon point.

« Au moins la moitié du temps qu’il vécut sur cette terre furent des jours d’intense douleur physique », écrivit Bobby en repensant à l’extraordinaire faculté de son frère à surmonter les obstacles de la vie en gardant le sourire.

Autre point positif : les photos. Il y en a vraiment beaucoup, au moins une par page. Je trouve en plus qu’elles sont particulièrement bien choisies. Ce ne sont pas des images « inédites » ou « rares », ce sont des photos que tout le monde a déjà vu concernant le président Kennedy, mais bon, elles apportent quand même un petit plus à l’ouvrage. Certaines photos s’étendent même sur toute une page, notamment une de Jackie avec ses enfants, que je trouve particulièrement jolie. Et, vous n’allez pas me croire mais, il n’y a pas une seule photo de Marilyn Monroe. Si, si je vous assure! Les miracles existent! D’ailleurs les auteurs suggèrent même dans un petit encart que la relation entre Jack et Marilyn ne serait que le fruit de rumeurs. Quand des auteurs, au point de vue objectif, écrivent une biographie sur JFK, je ne peux être que comblée! … Enfin presque. Les deux auteurs évoquent tout de même ses relations extra-conjugales supposées avec Judith Campbell ou Fiddle & Faddle. Je n’en vois pas l’intérêt car oui, on peut faire une biographie d’un chef d’état sans parler de sa vie privée. Mais bon. Je crois qu’il faut que je me résigne à voir le nom de ces femmes dans chacun des ouvrages traitant de la vie de JFK! Les auteurs restent assez prudent en évoquant ces relations donc ça reste supportable, ils ne le décrivent pas comme un « menteur, toxicomane, infidèle, partouzeur » comme l’a fait un journaliste récemment. C’est déjà ça!

OK3

Dans ce livre, les auteurs s’attachent aussi à rétablir la vérité concernant certains grands épisodes de l’Histoire. Par exemple, pour l’invasion de la Baie de Cochons, JFK a longtemps été tenu pour responsable alors que c’est bien son prédécesseur, Dwight Eisenhower qui était à l’origine de ce projet. Autre exemple, le président Kennedy a souvent essuyé quelques critiques sur la politique qu’il menait au Vietnam. Certains de ses détracteurs, lui incombait une grande part de responsabilité dans cette guerre aussi meurtrière qu’inutile. Seulement, JFK voulait retirer au moins 1000 hommes du Sud-Vietnam. Son successeur, Lyndon Johnson, n’a pas du tout suivi cette ligne de conduite, et c’est bien lui qui a entraîné le pays vers cette défaite. Ian Shircore et David Southwell tiennent réellement à rétablir la vérité et c’est tout à leur honneur!

On ne peut que constater malheureusement que la sotte critique s’acharne sans fondements sur les plus grands hommes de l’Histoire.

Si j’ai beaucoup aimé les photos et les fac-similés, en revanche le texte m’a un peu moins plu. Il est plutôt intéressant, mais très basique. Si on s’y connaît un peu en histoire des années 50/60, on apprend rien en lisant ce livre et c’est un peu dommage. Mais ce qui m’a principalement dérangé, ce sont les répétitions. Il y en a vraiment beaucoup. Parfois j’avais même l’impression d’avoir laissé mon marque-page au mauvais endroit et que je relisais plusieurs fois les mêmes passages. Parfois, sur une même page, le récit et les légendes des photos disaient exactement la même chose. C’est un peu lassant au bout d’un moment.
Il y a un autre problème qui m’a dérangé : les fautes de frappe. Je ne les ai pas compté mais il y en a tout de même un certains nombre. Pour un livre à 34 euros, on s’attend au moins à ce que les fautes aient été corrigées lors de la relecture… Quand une lettre malvenue se glisse dans un mot, on arrive à comprendre. En revanche quand ce sont les dates qui sont erronées, c’est un peu plus embêtant. Vers la fin du livre, on peut lire que JFK préparait sa campagne de réelection en 1984. Pas de chance, il était légèrement décédé depuis une vingtaine d’années… C’est dommage car cela altère la qualité du livre.

Certains êtres exceptionnels sont capables d’infléchir le cours de l’Hsitoire. En cela, ils dérangent et suscitent souvent haine et incompréhension.

En bref, cette lecture n’a pas été totalement convaincante. Si les petits extras du livres, comme les photos et les document photocopiés, m’ont beaucoup plu, le texte présentait quelques défauts qui m’ont un peu dérangés. Mais il n’empêche que c’est un très beau livre-objet qui a tout a fait sa place dans ma bibliothèque.

Note : 15/20
OK5

Comprendre le passé aide à mieux construire le présent. John F. Kennedy a œuvré pour éradiquer la pauvreté, l’injustice et la guerre. La persistance de son souvenir suffit à montrer l’impact que cet homme a laissé dans l’Histoire.

Publicités