Le Tendre baiser du tyrannosaure – Agnès Abécassis

par alltimereadings

Couverture Le Tendre baiser du tyrannosaure

Résumé :

« Rassurez-vous, il n’y a pas de vrai tyrannosaure dans cette histoire.
Mais on y trouve Félix, un paléontologue peureux à qui sa grand-mère ordonne de quitter la femme avec laquelle il vit pour affronter ses pires angoisses. S’il y parvient, il aura droit à une immense surprise… Et puis il y a Olive, sur le point de se marier, qui annonce à sa famille que son couple ne désire pas avoir d’enfant. Scandale, indignation et machinations de la mère et de la belle-mère ! On évoque Tom, aussi ? Un flic désabusé et terriblement romantique, trop sans doute pour la fille capricieuse qu’il va rencontrer. Et n’oublions pas Ava, vendeuse d’escarpins de luxe, qui reçoit un jour d’une cliente millionnaire un bijou hors de prix et quitte illico l’emploi qu’elle déteste tant. Jusqu’à ce que son bijou disparaisse…
Des personnages qui forment une bande irrésistible et nous emportent dans un tourbillon de sentiments. Une comédie réjouissante, à dévorer d’urgence ! »

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Agnès Abécassis et les éditions Livre de Poche pour l’envoi de ce livre et la dédicace ❤

Ayant littéralement adoré mes deux dernières lectures de cette auteure, j’ai été ravie de recevoir son tout dernier livre : Le tendre baiser du tyrannosaure dont la sortie est prévue le 9 mars prochain. Et je n’ai vraiment pas été déçue. Ce livre est une petite pépite à découvrir urgemment dès sa sortie en librairie!

Impossible de retrouver l’entrée de la maison. Cette baraque sur trois étages était immense, totalement inconnue de lui, et truffée de pièces en enfilade. Elle avait dû être construite sur les vestiges de l’ancien cimetière d’un magasin Ikéa.

Développons un peu. Dans ce livre nous faisons tout d’abord la connaissance de Félix, un jeune paléontologue très très intelligent mais peu sociable à cause de ses crises d’angoisse permanentes. De plus, il n’a pas une vie de rêve car Iolanda, la femme avec qui il partage sa vie, le harcèle en permanence de coups de téléphone pour savoir où et avec qui il se trouve. Nous rencontrons également son meilleur ami, Tom, un policier en mal d’amour depuis que sa femme l’a quitté.
Dans les chapitres suivants, nous nous éloignons de Félix pour découvrir d’autres personnages comme Olive, une femme qui vient de se fiancer à Yokin avec qui elle a une relation fusionnelle. Tout semble parfait, dans le meilleur des mondes, jusqu’à ce que le couple annonce qu’il ne désire pas avoir d’enfants, chose impensable pour Brigitte et Françoise, les deux belles-mères qui décident de prendre les choses en main, au grand désarroi du couple !
A son dîner de fiançailles se trouvent également Perla et Régine, deux des meilleures amies d’Olive. Chacune a également ses petits problèmes personnels… Nous faisons aussi la connaissance d’Ava, cousine d’Olive… et de Félix!

Afficher l'image d'origine

J’imagine que certains peuvent être effrayés au vue du nombre de personnages différents dont nous découvrons les histoires. Seulement, toutes ces personnes sont liées! Donc on ne s’y perd pas, on suit naturellement le cours du livre. Et d’ailleurs on est tellement absorbé dans ce récit, que l’on n’en décroche pas. Pour tout vous dire, j’ai dévoré ce livre en deux jours, je n’arrivais pas à m’en détacher!

Rien qu’à la perspective de fondre sur la pie voleuse qui avait cru faire de moi le dindon de la farce, je me sentis pousser des ailes. Prépare ton chant de cygne, cervelle de moineau ! Ça va être épouvantaillement chouette ! 

Dans ce livre, j’ai retrouvé tous les ingrédients qui m’avaient fait adorer Chouette, une ride ! Des personnages attachants et un style d’écriture unique ont fait de cette lecture un véritable coup de cœur. J’ai eu beau chercher des points négatifs (il faut toujours chercher la petite bête!) je n’en ai pas trouvé.
En ce qui concerne les personnages, je me suis vraiment intéressé à eux et à leurs histoires. Ils sont tous très attachants et certains sont même touchants. On ne peut que se prendre d’affection pour Félix, ce jeune homme ayant une vie sociable très restreinte à cause de ses peurs paniques. Il en est de même pour Perla, cette femme dont le mariage n’est pas des plus heureux, Ava, une maman devant jongler entre les problèmes d’argent et ses soucis au travail, ou encore Tom dont le chagrin d’amour semble inconsolable.
Mais ce qui est vraiment parfait, c’est l’habileté qu’a Agnès Abécassis pour nous faire plonger au cœur même de son livre. Au cours de ma lecture, j’ai vraiment eu l’impression de faire partie de cette bande d’amis. Les profils psychologiques des personnages sont très bien développés au début, ce qui fait qu’on a l’impression de les connaître depuis longtemps, comme des amis d’enfance. J’ai trouvé l’atmosphère de ce livre très chaleureuse !

Simple, direct, sans chichis. La soupe qu’elle lui avait servie, c’était une pleine assiette de bon sens à l’ancienne. Mange, mon fils, mange. Même si c’est amer, même si c’est ta mère. Même si c’est trop salé, même si ça a le goût de tes larmes. Ce bouillon-là, mon petit, c’est de la sagesse aux petits oignons, c’est de la jugeote aux échalotes, c’est plein de bonne vitamine « sait » qui va t’assainir les humeurs, tu verras.

Afficher l'image d'origine

J’ai aussi apprécié le fait qu’il y avait plusieurs intrigues dans un seul et même livre. Grâce à cela, on ne s’ennuie pas une seule seconde, il y a sans cesse des rebondissements qui redonnent du piquant à l’histoire.
Le personnage le plus présent dans le livre est, à mon avis, Ava. En fait, c’est elle qui raconte l’histoire, toutes les parties la concernant sont donc écrites à la première personne du singulier et c’est très sympathique car cela met en relief son personnage, et c’est sûrement elle que j’ai le plus apprécié, donc c’est encore une fois un très bon point.
En ce qui concerne la fin, je ne vous en révélerai pas le contenu, bien sûr, mais je vous avoue que j’ai été très agréablement surprise. Je n’imaginais pas une telle fin pour certains personnages, deux en particulier, et j’étais heureuse de voir la tournure des événements.
Ah et aussi, j’ai adoré la signification du titre, car il m’intriguait beaucoup au début de ma lecture. Soyez patient, l’explication arrive vers la fin, mais ça vaut le coup !

Mais lance-toi des défis à ta portée ! Je ne sais pas… Comme goûter un sashimi sans craindre de mourir le corps infesté de parasites, toucher une barre de métro sans te désinfecter la main au chalumeau, oublier ton portable huit heures d’affilée sans faire une crise de spasmophilie… Des choses simples, quoi !

En bref, ce livre a été un très bonne découverte et un véritable coup de cœur pour moi. Je n’ai pas pu en détacher mes yeux et j’ai dévoré 250 pages d’un coup (sur 350) ! La diversité des personnages et des intrigues fait que l’on prend plaisir à tourner les pages et que l’on n’a pas le temps de s’ennuyer. Enfin, le style d’Agnès Abécassis se révèle, une nouvelle fois, addictif et génialissime. Elle trouve de très bonnes métaphores pour décrire les émotions des personnages et elle manie le cynisme à la perfection. Encore un grand merci à l’auteure pour m’avoir permis de découvrir ce livre en avance, et bravo pour cette pépite ❤

Note : 20/20
Afficher l'image d'origine

Un petit coup de repassage sur sa joie de vivre, pour en effacer les plis d’amertume. Un raccommodage de sa passion, pour qu’il puisse la revêtir encore une fois. Quelques gouttes de sourires pour diluer l’ombre dans ses yeux. Frotter un chiffon humide contre la vitre de ses souvenirs, pour laisser à nouveau entrer la lumière.


De la même auteure :

Couverture Chouette, une ride !

Publicités