All I want for Christmas – Emily Blaine

par alltimereadings

Couverture All I Want for Christmas

Résumé :

« Cette année, à part une compilation de chants de Noël par Sinatra et la recette magique pour manger sans grossir, Emma n’a rien à demander au père Noël. Son job lui plaît, ses copines sont adorables (quand elles ne la traînent pas à la gym) et Yann est le meilleur ami que toute femme rêverait d’avoir. Que demander de plus ? A priori, rien. Sauf que Noël, c’est bien connu, c’est la saison des miracles. Et quand le père Noël prend l’apparence d’un beau brun terriblement sexy, Emma regrette très vite d’avoir enfilé ses grosses chaussettes de laine au lieu de les suspendre au-dessus de la cheminée… »

Mon avis :

J’ai beaucoup entendu parler de cette auteure, Emily Blaine, et de son livre All I want for Christmas. Je n’en ai entendu que de bonnes critiques. De plus, étant donné que l’hiver et la neige semblent en grève cette année, je me suis dit qu’il serait bon de me plonger dans une romance de Noël. C’était une lecture rapide et agréable.

Afficher l'image d'origine

Mais ne vous y trompez pas. Si le résumé mentionne un « beau brun terriblement sexy », ce n’est pas lui qui va faire battre le cœur d’Emma. Nous le découvrons très vite, dans les premières pages. En réalité, ce beau brun est un avocat, collègue de Yann, qui va s’intégrer dans un groupe d’amis très soudé. Ce groupe, c’est celui d’Emma, une jeune femme qui a renoncé au grand amour, contrairement à son ami Julie qui est à la recherche perpétuelle de son Graal. Cette dernière a un frère, Grégoire, en couple avec Laura. Ce sont les seuls à avoir une relation stable. Vient donc enfin Yann, le meilleur ami d’Emma et son collègue Thomas.

Si tout parait paisible et serein en apparence, on se rend compte dans le premier chapitre que ce n’est pas vraiment le cas. En effet, Yann a des sentiments pour Emma bien plus forts qu’il ne veut l’avouer. Et l’arrivée de Thomas, un jeune homme sûr de lui qui ne manque pas de complimenter la jeune femme, ne va pas arranger les choses. Au contraire, cela pousse Yann à agir et à faire évoluer sa situation amoureuse et celle de sa meilleure amie…

Je me sentis rougir jusqu’à la racine des cheveux. C’était étrange. Avec Yann, je marchais désormais sur un fil risquant de me précipiter dans le vide au moindre faux pas. Je m’écartai légèrement de lui plaçant une sorte de no man’s land de sécurité entre nous deux.

J’ai bien apprécié le thème du livre. Certes, du vu et revu, mais généralement c’est plutôt dans l’autre sens – la jeune femme amoureuse de son meilleur ami. C’était donc assez sympa de voir les rôles s’inverser, surtout que j’ai bien aimé les différents personnages.
Tout d’abord, j’ai adoré Emma, que l’on découvre dans la première scène en train d’agoniser à un cours d’aérobic. Je crois qu’on est nombreuse à pouvoir s’identifier à ce genre de situation, et c’est pour ça que le personnage d’Emma est rendu très vite attachant. J’ai aussi aimé son évolution au cours du livre. Elle est assez naïve au début puis peu à peu elle apprend à décortiquer et analyser ce qui l’entoure, rendant son personnage plus intéressant et moins superficiel.

La relation entre Julie et sa sœur s’apparentait à la relation que j’avais à la gym : douloureuse et sans espoir.

J’ai bien aimé l’autre protagoniste : Yann. Lui aussi évolue beaucoup au fil du livre, il prend de l’assurance et cela donne à son personnage un côté bad boy assez séduisant.
Quant aux autres membres du groupe, je les ai tous trouvé attachant, particulièrement Grégoire et Laura. Julie et son désespoir m’ont beaucoup fait rire.
Quand on lit les passages du livre où ils sont tous réunis, on sent presque la chaleur humaine nous envahir, on se sent en sécurité. En fait on partage les émotions d’Emma.

Afficher l'image d'origine

J’ai apprécié le fait que ce livre soit écrit à la première personne. Mais, même si le style de l’auteure est très fluide, je ne l’ai pas trouvé particulièrement addictif. C’est bien, mais sans plus. L’écriture est peut-être un peu trop simple.

Sinon j’ai adoré une chose : le titre des chapitres. Ce sont soit des titres, soit des phrases tirées de chansons de Dean Martin ou Frank Sinatra et, pour ceux qui les connaissent, cela donne comme une impression de fond musical qui nous accompagne tout au long de la lecture. Et c’est grâce à ces chansons aussi que l’esprit de Noël est mis en relief (titre du premier chapitre – Let it snow).
Mais j’ai tout de même une petite critique à faire sur les chapitres. Pour moi ils sont un peu trop longs et regroupent plusieurs actions. Ce que je veux dire c’est qu’on a pas le temps de se remettre d’une information qu’une autre nous tombe sur le coin du nez. Je préfère quand les livres sont un peu plus « entrecoupés » et qu’il nous laisse le temps de respirer. Mais bon, ce n’est sûrement pas le cas de tous les lecteurs!

Bref, voilà une belle romance de Noël que j’ai pris plaisir à lire. Je vous le conseille si vous aimez ce genre d’ambiance réconfortante des fêtes de fin d’années et si, bien sûr, vous aimez les histoires à l’eau de rose. Ce livre de 300 pages est rapide et facile à lire et surtout, détail non négligeable, il a une très jolie couverture.

Note : 15/20
Afficher l'image d'origine

– Pourquoi au juste suis-je ami avec toi ?
– Le destin ? proposai-je sans conviction.
– La poisse ? contra-t-il, récoltant une tape sur le bras.

Pour finir cette chronique je voulais vous souhaiter à tous une très belle année 2016, en espérant qu’elle soit remplie de joie, d’amour et de lectures évidemment !

Publicités