L’ombre de Gray Mountain – John Grisham

par alltimereadings

Couverture L'ombre de Gray Mountain

Résumé :

« New York, 2008. La carrière de Samantha Kofer dans un grand cabinet d’avocats de Wall Street est sur des rails dorés… Mais la récession frappe. La jeune femme se retrouve congédiée du jour au lendemain. Samantha a toutefois de la chance dans son malheur : si elle accepte de travailler gratuitement pendant un an dans un centre d’aide juridique, elle pourra peut-être réintégrer sa place.
En quelques jours, Samantha quitte donc Manhattan pour s’installer à Brady, en Virginie, une petite ville minière au cœur des Appalaches. Mattie Wyatt, la directrice du centre, va lui montrer comment aider « les vraies gens ayant de vrais problèmes ». Pour la première fois dans sa carrière d’avocate, Samantha va préparer un procès, connaître la violence des salles d’audience, recevoir des menaces. Elle apprendra également que Brady, sous la coupe des compagnies minières, cache de lourds secrets. Le danger est partout. »

Mon avis :

Ma maman est une grande fan de John Grisham, elle se précipite toujours en librairie dès qu’un de ses livres sort. Alors je me suis dit qu’il était temps de découvrir pourquoi elle aimait autant cet auteur, même si le thriller n’est pas mon genre littéraire de prédilection. Et pourtant… J’ai eu un véritable coup de cœur!

Au début du livre, nous faisons la connaissance de Samantha Kofer, avocate dans un grand cabinet new-yorkais, Scully & Pershing. Mais nous sommes en 2008 et la crise financière bouscule tous les marchés financiers. Samantha, comme la majeure partie de ses collègues, se retrouve sur la sellette.
Ce qui devait arriver, arriva. Samantha se retrouve sans emploi. Mais la société lui promet de la reprendre dans douze mois, si en attendant elle accepte de travailler bénévolement pour des associations ou autre cabinets de petits patelins. Bien qu’hésitante, la jeune femme entame les démarches mais ne reçoit que des réponses négatives… Jusqu’où jour où Mattie, avocate à Brady, une petite ville de Virginie, l’appelle pour lui dire que sa candidature a été retenue et qu’elle est donc acceptée en tant que stagiaire bénévole. Bien que peu enchantée, Samantha s’y rend.

Je ne sais pas encore quoi penser, Mattie, en toute honnêteté. Il y a un mois, je me battais pour être la meilleure, je luttais contre moi, contre les autres, quitte à jouer des coudes. J’avais l’impression que ça avait un sens à l’époque, même si, à présent, je suis incapable de dire ce que je cherchais au juste.

Une fois arrivée à Brady, elle va y faire la connaissance de Mattie Wyatt, sa collègue Annette et surtout son neveu Donovan Gray. Ce dernier est un avocat qui n’a pas froid aux yeux. Il s’attaque aux grandes compagnies minières qui sévissent dans la région et qui détruisent une à une les montages de Virginie, dans le seul but de faire un maximum de profit.

Lorsqu’elle commence à travailler aux côtés de Mattie et Annette, Samantha découvre qu’à New-York les gens sont un peu trop déconnectés de la vie réelle. Elle se rend compte que son travail « d’avocate » pour de gros clients, lui avait fait oublié les vrais problèmes. Tout cela va la bouleverser. Son séjour à Brady s’annonçait donc très prometteur et enrichissant, aussi bien du point de vu culturel que personnel.

This is mountaintop removal coal mining.It poisons water.It impacts our health.It destroys mountains.All for the dirtiest source of energy on the planet.There is another way.– Watch the video and take action!

Comme je vous l’ai dit dans mon introduction, j’ai eu un vrai coup de cœur pour ce livre. J’ai adoré du début à la fin. Je me suis tout de suite attaché au personnage de Samantha. Cette jeune femme qui perd tout du jour au lendemain pour des raisons qui la dépasse terriblement. Elle espérait tellement de son travail. Elle rêvait d’une carrière brillante mais la crise a subitement bouleversée ses projets. Je l’ai trouvé touchante au début. Et au fil du livre j’ai été impressionnée par l’évolution de son personnage. Elle devient forte, se forge un caractère, n’est plus une simple citadine. Elle redescend sur terre, réapprend les simples plaisirs de la vie. Mais surtout elle revient aux bases de son travail : la plaidoirie, la défense de pauvres gens. Sincèrement, à la fin du livre Samantha m’a bluffée.

Trent Fuller ne s’en serait jamais pris comme ça à des avocats d’un autre grand cabinet. Il avait joué les gros durs parce qu’il avait à faire à deux femmes, deux avocates mal payées d’un centre d’aide juridique, représentant un mineur mourant. Il pouvait se lâcher sans risque.

Afficher l'image d'origine

J’ai aussi beaucoup aimé le personnage de Wyatt. Elle n’a pas vécue que des choses faciles dans sa vie et pourtant elle continue à consacrer sa vie à aider celle des autres. C’est une femme forte, qui a certes ses faiblesses, mais qui fait tout pour ses clients et surtout pour faire accepter sa place de femme dans un milieu viril.
Je suis un peu plus mitigée pour Annette, mais en même temps je ne suis pas sûre que l’auteur voulait la rendre appréciable. Elle est assez imbue de sa personne et pense qu’elle peut traiter Samantha de n’importe quelle façon sous prétexte qu’elle est stagiaire. J’ai eu un peu de mal avec elle…

En ce qui concerne Donovan, je dois dire que je suis fan de son personnage! C’est un homme de conviction et de principes. Les crimes ne doivent pas rester impunis. Peu importe si ce sont des compagnies minières qui peuvent engager des avocats très talentueux et soudoyer bon nombre de juges. Sa détermination m’a impressionnée. Et j’avoue que j’aurai aimé que son personnage soit un peu plus présent dans le livre…
J’ai bien aimé son frère Jeff aussi, qu’on découvre surtout dans la dernière partie du livre. Mais je pense qu’on n’a pas trop le temps de s’attacher à lui autant que l’on peut le faire avec Donovan. En tout cas, c’est un personnage très sympathique.

Les clients du centre où Samantha est stagiaire m’ont aussi beaucoup touchés, particulièrement Buddy Ryzer et Pamela. Leur histoire est tellement émouvante et tragique qu’on ne peut que les apprécier. D’autres clients sont aussi assez épiques, dont les enfants de Madame Crump.

Voilà pour les personnages. En ce qui concerne l’histoire, j’ai vraiment adoré. Il y a des rebondissements tout le temps, on ne s’ennuie jamais. J’ai été captivée par ma lecture. On passe du rire aux larmes et c’est ça qui rend le livre vraiment intéressant! (Car oui, encore une fois j’ai versée ma petite larme…)
Il y a un point qui est particulièrement appréciable : c’est le fait que ce thriller est très très très instructif. On apprend énormément de choses sur les mines à ciel ouvert et la manière d’extraire le charbon. Mais ce n’est pas ennuyant comme on pourrait l’imaginer. C’est introduit d’une façon très subtile, dans une simple conservation, et du coup ça ne coupe pas le récit. Ce livre est vraiment intéressant de par sa richesse intellectuelle.

Pour le style de l’auteur, je dirais qu’il est vraiment fluide. On prend plaisir à tourner les pages et on a même hâte de lire la suite. Je commence à comprendre pourquoi ma maman aime tant cet auteur! Je retenterais volontiers l’expérience avec un autre de ses thrillers.

La seule critique que je pourrais faire, c’est que ce livre mériterait sûrement un tome deux. Je ne dis pas que la fin ne nous donne pas les explications qu’on espérait, bien sûr que si. Mais j’aurais aimé une suite, car évidemment, les affaires prennent du temps au tribunal, et on laisse dans certains clients (même si leur cas n’est primordial) en suspend. On ne sait pas ce qu’ils deviennent et c’est peut-être un peu dommage. Mais bon, le livre n’en est pas moins appréciable. Je vous le conseille vivement!

Note : 19/20
Afficher l'image d'origine

– Un gars ? Il te plaît ?
– Il est marié.
– Parfait. Je n’ai aucune envie que tu t’amouraches d’un cul-terreux.

Publicités