Moi & mon secret – Wendy Markham

par alltimereadings

Couverture Moi et mon secret

Résumé :

« C’est fou ce que les hommes peuvent être bornés, parfois. Prenez mon mec, par exemple. J’ai beau lui répéter sur tous les tons que New York est une ville géniale, il n’en démord pas : il préfère Los Angeles ! On s’en amusait au début, mais depuis qu’il passe des entretiens d’embauche sur la côte Ouest, je ris nettement moins. Parce que moi, je n’ai aucune envie de quitter L.A. ! Bref, après des années d’amour rose bonbon, nous sommes dans l’impasse. S’il décroche un job là-bas, je peux dire adieu à nos projets de vie commune ! Ce qu’il me faudrait, c’est un argument décisif. Un truc qui le fasse changer d’avis et revenir à New York (et dans mes bras) pour de bon. Je vais le chercher ce soir à l’aéroport. D’ici là, j’aurai bien trouvé une idée… »

Mon avis :

Cela faisait un petit bout de temps que je n’avais pas lu de chick-lit, et ça fait du bien de lire de temps en temps quelque chose de plus léger. Je me suis donc lancé dans Moi & mon secret de Wendy Markham. Bon, je vous avoue que j’ai pris le premier livre de chick-lit qui me venait, car on ne peut pas dire que la couverture donne vraiment envie. Quant au résumé, il est assez sympathique mais en réalité, il ne donne pas l’intrigue principale de ce livre…

– Et comme tu vas t’installer ici et chercher un appartement, autant en louer un ensemble.
– Oh, dit-il.
Oh tout court.
Comme Oh non.
Oh non lâche-moi le baskets, pot de colle.

Afficher l'image d'origine

Dans ce roman nous découvrons donc Barbra, que tout le monde appelle Beau. Le premier chapitre commence dans le présent. En fait, les chapitres alternent entre le passé et le présent.
Au début nous apprenons que Beau est marié avec Mike et qu’elle a trois enfants. Cependant, on ne sait pas « quel Mike » elle a épousé. C’est au fil du livre que nous comprenons qu’elle est en réalité amoureuse de deux hommes, s’appelant tous les deux Mike.
Pour moi, l’intrigue commençait bien. Je trouvais l’idée sympathique et j’avoue que j’avais hâte de découvrir quel était le Mike qu’elle avait choisi et je me demandais si la fin allait me surprendre. Le problème, c’est qu’au milieu du livre je me suis ennuyée. J’ai trouvé quelques longueurs dans certains passages. Et puis il y a quelque chose qui gâche totalement le suspens… Je ne sais pas si c’était vraiment voulue de la part de l’auteur, mais quand on apprend le métier du mari de Beau, il n’y a plus de doute possible, on sait qui il est. C’est dommage, car du coup on est pas surpris de la fin et personnellement j’avais plutôt hâte de refermer ce livre.

Quant aux personnages, je dirais que Beau est assez agaçante! Dans le passé, c’est une jeune femme capricieuse, qui ne sait jamais ce qu’elle veut, qui a l’habitude qu’on lui cède tout, et qui joue avec les sentiments de deux hommes.
Dans le présent, c’est une mère au foyer qui se plaint tout le temps et on se rend compte qu’elle n’a pas vraiment changé, elle ne sait toujours pas ce qu’elle veut. Est-ce qu’elle aime suffisamment son mari pour ne pas le tromper ? Un coup oui, un coup non. C’est assez redondant…

Je veux qu’il me dise qu’il a passé les quinze dernières années pétrifié dans le temps, à soupirer après moi. Après ce que nous aurions pu vivre ensemble. Voilà ce que je veux.

Afficher l'image d'origine

En revanche le personnage de Mike (celui avec qui elle est déjà au début du livre) est assez attachant. On comprend que c’est difficile pour lui de jongler entre son avenir professionnel et son avenir personnel. On se doute bien que les décisions qu’il a à prendre ne sont pas évidentes et que Beau devrait arrêter de lui mettre une telle pression. Je l’ai même trouvé plutôt touchant.
Mais le second Mike (celui qu’elle rencontre au cours du livre) n’est pas attachant le moins du monde. C’est le genre de type qui se croit supérieur aux autres, qui est imbu de sa personne et qui croit que toutes les femmes vont tomber à ses pieds. Dès la première apparition de son personnage, je l’ai juste trouvé ignoble. De plus, il sait que Beau a un petit ami, mais il continue à lui tourner autour comme si elle était libre comme l’air.

– Soyons claires. Mike de New York croit que tu as rompu avec Mike de Californie ?
– Plus ou moins.
– Et Mike de Californie croit toujours que vous entretenez une relation exclusive ?
– Oui.

Les autres personnages ne sont vraiment que très secondaires, comme Valérie, Gaile ou Laura. Cela peut être un point positif comme un point négatif. Positif car on ne se perd pas, on sait toujours qui est qui, mais c’est plutôt dommage car le livre tourne un peu rond.

Sinon, le style de l’auteur est appréciable. C’est fluide, on n’a aucune difficulté à lire. Je pense que je pourrais relire un autre livre de cet W. Markham, si le résumé me plaît.

Bref, c’est de la chick-lit. Je ne m’attendais évidemment pas à de la grande littérature, et après tout, cela fait du bien de temps en temps de lire un roman léger comme celui-là. Je ne vous le conseille pas forcément. Enfin, sauf si vous voulez une lecture sans prise de tête !

Note : 14/20
Afficher l'image d'origine

Quand je dis on, il s’agit du on dont parle toujours ma grand-mère. Le on qui dit que la beauté se fane vite, que quand le chat n’est pas là, les souris dansent, et qu’amour et mariage vont de pair.
Non, ça, je crois que c’est de Frank Sinatra.

Publicités