Qui veut tuer Britney ? – Sean Olin

par alltimereadings

Couverture Qui veut tuer Britney ?

Résumé :

« Britney est populaire, blonde, belle et fragile. Elle sort avec Ricky, le brillant hockeyeur de l’équipe, qui l’adore. Lorsqu’il meurt assassiné, l’univers de Britney vole en éclats. Cette mort lui remémore la disparition tragique de sa mère quelques années plus tôt. Quand un autre de ses proches est tué, Britney vacille : à qui le tour ? Son entourage et l’inspectrice chargée de l’enquête commencent à s’inquiéter : Britney supportera-t-elle ce nouveau coup du sort ? Et surtout, si c’était elle la véritable cible du tueur ? »

Mon avis :

Britney Johnson est une « femme de hockeyeurs » ; c’est ainsi qu’elle et ses amies se surnomment. Elle fait partie de ces filles populaires que tout le monde envie. Pourtant elle n’est pas vraiment heureuse. Dès les premières pages on comprend que quelque chose ne tourne pas rond : Britney a tout pour être heureuse, et pourtant elle est très loin du bonheur. C’est alors que sa vie va basculer quand son petit ami Ricky est assassiné, un soir de victoire de match. Les drames vont ensuite s’enchaîner dans la petite ville, d’habitude si paisible, du Wisconsin.

Je dois dire que je suis un peu déçue de cette lecture. J’avais lu des commentaires positifs sur ce roman, et je m’attendais donc à un thriller saisissant et plein de suspens. Mais malheureusement le suspens était loin d’être au rendez-vous.

Première déception : je ne me suis pas du tout attachée aux divers personnages. Les « femmes de hockeyeurs » sont horripilantes à souhait, parmi elles, Britney, qui est assez difficile à cerner et très lunatique. De plus, elle se fait trop passer pour une victime. Par exemple, quand son petit ami se fait tuer, elle est tout de suite persuadée que c’est elle qu’on a voulu tuer, elle s’apitoie trop sur son sort et c’est pour ça que je n’ai pas appréciée son personnage. Et puis, elle est un peu « spéciale », on sent bien qu’elle n’a pas toute sa tête.

On rencontre aussi Adam et Bobby, deux garçons qui semblent tomber amoureux de chaque fille qui leur adresse la parole, c’est assez déroutant. Enfin Mélissa qui a l’air de jouer un double-jeu, alors qu’en fait… il n’en est rien.

Seconde déception, le livre est trop court, trop succinct. Je pense que je l’aurais davantage apprécié si tout était plus développé. Là on survole vraiment l’action, le suspens, l’enquête policière. On n’a pas vraiment le temps de faire connaissance avec les personnages, ni le temps de se familiariser avec l’environnement, l’atmosphère du livre.
Je pense aussi que le dénouement de ce thriller est un peu trop évident. Enfin, personnellement, j’avais vite compris qui était à l’origine de tous ces drames!

Bien que rien ne lui eût été volé, elle avait le sentiment d’avoir perdu quelque chose, de ne plus être en sécurité nulle part, même pas dans sa propre peau. 

Quelque chose m’a un peu dérangé aussi. Ce livre est censée être un thriller jeunesse, or la description des meurtres est assez détaillée et plutôt glauque… Je ne suis pas sûre que de jeunes ados supportent la description d’un corps entier déchiqueté…

Bon, ma chronique est assez négative mais ce livre n’est quand même si mauvais que ça. Il se lit vite, il n’y aucune difficulté de lecture, il est assez divertissant et c’est assez sympathique d’essayer de comprendre qui est à l’origine de tous ces meurtres!

Bref, ce livre ne restera pas gravé dans ma mémoire. Il est « moyen », je ne vous le conseille pas forcément.

Note : 13/20
How-To-Get-Away-With-Murder-GIF

Elle se sentait tétanisée, incapable de bouger, dans l’attente interminable que son tortionnaire la retrouve. Elle n’avait aucune issue. Elle devait lutter pour ne pas se laisser anéantir par la peur. C’était tout ce qu’elle pouvait faire maintenant. 

Publicités