Les Chevaliers d’Emeraude, tome 07 : L’Enlèvement – Anne Robillard

par alltimereadings

Couverture Les Chevaliers d'Émeraude, tome 07 : L'Enlèvement

Résumé :

« Un départ tragique déclenche une série d’événements inattendus au Château d’Émeraude. Wellan reçoit en héritage un curieux bijou doté d’un fascinant pouvoir magique, mais, en même temps, il découvre que le renégat à emprunté un nouveau corps… Devra-t-il une fois de plus affronter Onyx ? Lors d’une attaque sournoise d’Asbeth, malgré tous les efforts de Chevaliers d’Émeraude et les facultés extraordinaires de Kira, les hommes-insectes réussiront, grâce à la ruse de leur sorcier, à s’emparer d’un soldat dans le but d’anéantir le reste de l’humanité. Mais Wellan et son nouvel allié n’ont pas l’intention de les laisser gagner. Ensemble, ils conçoivent la plus périlleuse de toutes les missions de sauvetage jamais entreprises par les Chevaliers… Réussira-t-elle ? »

Mon avis :

Etant donné que je n’ai commencé ce blog que tout récemment, je n’ai jamais fait de chronique sur les Chevaliers d’Émeraude, or il s’agit de ma saga préférée!

Nous retrouvons donc Wellan et ses frères d’armes revenant tout juste de mission de surveillance sur les côtes d’Enkidiev. Wellan a décidé de les séparer en 6 groupes, chacun dirigé par un des plus vieux chevaliers (sauf un où l’on trouve Chloé et Dempsey). Une fois revenu au château, ils pensent repartir vite sur les côtes pour ne pas la laisser ouverte à l’ennemi. Mais un malheur inattendu va toucher le château (oui, au chapitre 3 je pleurais déjà). Wellan va même recevoir un second coup de massue peu de temps après. Une fois que tous ces « détails » furent réglés, les chevaliers repartent en mission.

Ce tome m’a vraiment beaucoup plu, je crois qu’il restera parmi mes préférés (avec le tome 5, l’île des Lézards). Il y a plus d’action que dans le tome précédent, même si on s’intéresse toujours aux histoires de famille des Chevaliers. D’ailleurs je trouve ça génial que les enfants aient une place si importante dans le récit. Je me suis beaucoup attaché à Jenifael, Liam, Lassa et Dylan.

Autre point fort du livre : le retour d’Onyx. A la fin du tome 6, on a compris qu’Onyx avait retrouvé un corps pour vivre : celui de Farrell. Je redoutais terriblement le retour de ce renégat! Mais en réalité, on apprend à mieux le connaître, on en apprend sur son ancienne vie et sur les motivations de sa vengeance. Je ne m’y attendais pas, mais j’ai beaucoup aimé ce personnage d’Onyx/Farrell (peut-être parce qu’il est marié à Swan, qui est ma chouchoute ahaha).

aa

Enfin, l’action va nous mener sur des territoires jusqu’ici inexplorés. Asbeth (encore et toujours lui) va s’en prendre de nouveau aux Chevaliers mais cette fois-ci il va se montrer très rusé… Comme à chacune de ses apparitions on retrouve souffrance, sorcellerie et inquiétude sauf que là, à la fin du livre, le problème est loin d’être résolu… ET IL A OSE S’EN PRENDRE A UN DE MES CHEVALIERS PREFERES! Je n’attends maintenant qu’une seule chose : que ce sorcier couvert de plumes prennent de la raclée de sa vie AH!

zerze

Bref, comme toujours j’ai adoré ce livre et c’est avec grand plaisir que je retrouverais nos héros dans le tome 8 (je préfère garder un laps de temps entre deux tomes, pour ne pas me lasser, et pour que le plaisir de les retrouver soit encore plus grand).

Ils savaient bien qu’aucun homme ne vivait éternellement et que les grandes plaines de lumière les attendaient tous à la fin d’une vie bien remplie.

Note : 20/20
a prendr

Ne perdez pas votre temps ! le défia-t-il. Je suis un homme libre et je mourrai libre. 


De la même auteure :

Publicités