King’s Game – Nobuaki Kanazawa

par alltimereadings

Résumé :

« Nobuaki est réveillé en pleine nuit par un étrange SMS qui met au défi deux de ses camarades de lycée de s’embrasser. Le mystérieux expéditeur du message prétend que la classe entière participe à un “King’s Game ». Jour après jour, les défis se succèdent, et les lycéens sont bien obligés de se rendre à l’évidence : ils ont 24 heures pour s’exécuter et la sanction en cas de désobéissance est la mort.
Suicides ou meurtres ? Puissance occulte ou criminel de chair et de sang ? Où qu’elles soient, quoi qu’elles tentent pour s’échapper, la mort vient trouver ses jeunes victimes, infaillible. Le couperet se rapproche dangereusement de nos héros… Parviendront-ils à découvrir la vérité avant qu’il ne s’abatte ? »

Mon avis :

Ce livre nous raconte l’histoire d’une classe de 32 élèves qui va participer, malgré elle, au jeu du roi.

Toute votre classe participe à un jeu du roi. Les ordres sont absolus et doivent être exécutés sous 24 heures. Aucun abandon ne sera toléré.

Sur la première de couverture on peut lire : « 1 classe, 32 élèves, 24 heures pour obéir. Une seule sanction : la mort ». Ce sont ces mots qui m’ont donné envie de le lire. Je m’attendais à de l’action, à du suspens, de la peur, de la souffrance… Bon. On ne peut pas dire que ce livre ait répondu à mes attentes! Certes, il y a bien le jeu du roi, des ordres, des sanctions. Mais le style de l’écriture ne permet pas au lecteur de se fondre dans l’ambiance. Les mots utilisés sont trop simples (au niveau de l’écriture, on dirait presque une fiction comme celles que les ados écrivent) et la logique… on a du mal à la trouver parfois. Par exemple, quand un des élèves est en train de mourir, Nobuaki ne trouve rien d’autre à lui dire que « Alors, tu sortais vraiment avec K. ? »

tumblr_lwg6l5kkrI1qzjix8
Autre chose que je n’ai pas trop apprécié, c’est le fait que les pensées des personnages soient écrites en italiques. Je trouve qu’on a du mal à s’y retrouver parfois. On ne sait plus qui parle, qui pense. L’expression des sentiments de Nobuaki m’a aussi dérangé. Vu que c’est écrit assez simplement, on a presque l’impression qu’il relativise ou alors que ça ne le touche pas vraiment. Je ne me suis donc pas attaché à ce personnage. En revanche, j’ai bien aimé celui de Ria. Elle est plus mystérieuse, plus renfermée. Bref, elle apporte un peu de complexité à ce livre qui en manque cruellement!

Malgré tout, j’ai apprécié ce livre, pour son histoire qui reste quand même captivante (on veut savoir qui va ou ne va pas mourir et surtout on veut savoir qui est le roi). Je trouve qu’il y a un petit côté Pretty Little Liars. Je pense lire le deuxième tome car la fin de ce livre laisse un peu perplexe! Je pense aussi lire les mangas, peut-être qu’ils me plairont un peu plus.

Bref, j’ai lu ce livre en 2 jours, j’ai passé un bon moment de lecture même si j’ai été un peu déçue (je m’attendais trop à un chef d’oeuvre je crois).

Avoir quelque chose à protéger, c’est une faiblesse, c’est douloureux.

Note : 14/20
tumblr_lwdw1cRtyg1qdyvvz

Haine, ignominie, jalousie, lamentations, désir, trahison. La véritable nature humaine se dévoile quand on est dos au mur. Notre vraie valeur est mise en question. 

Publicités